PLATINE : 40 ème – Far Cry 4 – CéGeek

PLATINE : 40 ème – Far Cry 4

Vous avez dit Far Cry 3.5 ?

  • Mon avis sur le jeu

Après avoir fait Assassin’s Creed Unity, j’avais une petite question avant de me lancer dans Far Cry 4 : « Sera-t-il aussi buggué comme son camarade ? ». Et la réponse est NON ! Le jeu est extrêmement fluide, aucun bug et d’une beauté extrême !

Le jeu est très riche, varié au niveau des missions annexes et vous pouvez être sûr de ne pas vous ennuyer (Même si les missions se répètent toujours un peu). Faire ce platine a été un pur bonheur, je dois bien l’admettre. Les nouveautés auraient pu par contre être plus présentes dans le jeu, comme le fait de monter un éléphant, pas assez mis en avant, ce qui est dommage.

  • Mon avis sur le platine

Le platine est très simple à faire, et la plupart des trophées tomberont si jamais vous voulez finir le jeu à 100%. Aucun trophée ne peut être manqué du fait que tous les avant-postes et forteresses peuvent être réinitialisés (j’ai dû le faire une fois pour pouvoir platiner le jeu).

  • Durée / Difficulté

Pour clôturer le jeu, j’aurais mis environ 20-25 heures, sachant que j’ai perdu un peu de temps en route (J’ai pas le droit de découvrir le pays ?). Pour la difficulté rien d’insurmontable, sachant que la difficulté n’est pas prise en compte pour les trophées (vous pouvez faire le jeu directement en facile si vous ne voulez pas vous prendre la tête).

  • Besoin d’aide ?

Au niveau des conseils, je peux vous en donner plusieurs : Dès que vous pouvez, essayez de chasser les animaux afin de pouvoir porter plus d’armes, munitions ou autres. Vous pouvez aussi vous occuper en priorité des trophées « chiants » tels que tuer 30 ennemis à dos d’éléphant, distraire 15 ennemis avec des cailloux etc.

Voici toujours un très bon guide afin d’avoir de meilleurs conseils !

Trophées de Mr-Mynymoys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑